Dossier : Le ménage à 4 de Visegrád

L’Europe centrale signe son grand retour ! Et ça n’est pas forcément pour plaire aux « grands pays » de l’Ouest de l’Europe. Il faut dire que les élites centre-européennes d’aujourd’hui ne se distinguent pas pour leurs plumes dissidentes et leur soif de liberté face à l’Union soviétique, mais pour un nationalisme qui donne du fil à retordre à l’Union européenne et concurrence son modèle de démocratie libérale.

Le groupe de Visegrád et le couple franco-allemand

Entretien avec Philippe Gustin, préfet, ancien ambassadeur de France en Roumanie, co-auteur de l’ouvrage France-Allemagne : relancer le moteur de l’Europe (avec Stephan Martens), 2016, Lemieux. [zotpress items= »MKQ27575″ style= …
0 Shares

Un mini-Schengen ? La menace contre le V4

Restreindre la zone de libre circulation Schengen à un petit nombre de pays, c'est la proposition du gouvernement hollandais et le chantage qui plane au-dessus des pays est-européens. Celle-ci exclurait…
0 Shares

Rencontre du V4 à Varsovie

Les présidents des parlements polonais, tchèque, slovaque et hongrois se sont rassemblés samedi à l’occasion d’une conférence régulièrement organisée par le groupe «  Visegrád 4  ». Lors de cette rencontre,…
0 Shares

Le groupe de Visegrád fête ses vingt ans

Le groupe de Visegrád a 20 ans, 20 ans déjà. Mardi 15 février, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie se sont réunies à Bratislava pour fêter…
0 Shares