Gdańsk, laboratoire de l’opposition au pouvoir ultraconservateur

La cité portuaire polonaise élit dimanche son nouveau maire, après l’assassinat, en janvier, de Pawel Adamowicz.

Trente ans après la chute du communisme, la ville de Gdansk semble être, une fois de plus, l’endroit où l’histoire de la Pologne s’écrit. La cité portuaire de la Baltique, joyau de l’architecture gothique de briques rouges, qui a donné naissance au syndicat Solidarnosc […]

Lire la suite sur Le Monde.

Jakub Iwaniuk