Entre l’Iran et la Pologne, le passé ressurgit

Varsovie doit accueillir un sommet sur le Moyen-Orient annoncé par les États-Unis. Cette perspective irrite Téhéran, dans le viseur de Washington.

L’histoire peut fournir des prises utiles contre l’adversaire. L’Iran le sait bien qui, furieux contre la Pologne depuis la mi-janvier, vient d’exhumer un épisode de son passé commun avec Varsovie. Antérieur à l’instauration de la République islamique, il est si ancien et méconnu qu’on le croyait enterré à jamais.

Lire la suite sur La Croix.