Et la Hongrie criminalisa la solidarité avec les migrants

Après des mois d’incertitude, le Parlement hongrois vient d’adopter un projet de loi controversé qui criminalisera les activités des ONG accusées de "faciliter" l’immigration illégale sur le territoire hongrois.
Voté avec le soutien de 160 députés (80% du Parlement) dont ceux du parti d'extrême-droite Jobbik, le texte de la "loi Soros" vient d'être adopté par le Parlement hongrois. Remanié à trois reprises depuis janvier, il prévoit de pénaliser tout individu travaillant pour des organisations d’aide aux réfugiés en sol hongrois . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Patrice Senécal