A Berlin, Angela Merkel et Viktor Orbán ont surjoué leurs différences

Les deux pôles supposément opposés de l'Union européenne se sont réunis jeudi à Berlin à l'occasion d'un voyage de trois jours de Viktor Orbán en Allemagne. Et naturellement, cela a fait quelques étincelles… Dans les mots, le ton et l'image, tout les oppose : Angela Merkel est le visage de l'ouverture et de l'humanité de l'Europe, Viktor Orbán celui du repli et de la xénophobie. Mais pour le reste . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard